SEFCO

Chanson de mon pays

 

Cette chanson , interprétée par la Poitevine Nina Lariviére , enregistrée à Poitiers à Digital-Studio , orchestrée par F .Villemonteix dans l’album CD « La différence » est , à l’origine un texte patois Saintongeais . Pour une écoute de « chanson de mon pays » , cliquez sur le lecteur MP3 ci dessus.
Dans les lignes qui viennent vous pouvez en suivre le texte patois « Refrain de mon’ endret ».
Cet enregistrement publié ici avec les autorisations de l’auteur et de l’interprète n’est pas libre de droit.                   Merci d’en respecter la propriété.

arfrain

Ta musique fait dau beun, arfrain de moun’ endret
coume l’vent qui s’ameune et qui s’en vint m’bijher !
Entendez le buffer , sus les veugnes et les boès ,
C’est la Chérente aimée qui doune de la voée !

1er coubiet

Jh’entends encore sounner la férure dés ch’vaux
Sus lés charraux piarrés vour qui z’alliant au trot !
Coument’ y  peutiant  fort , thiés les grous bots  de boé
de thiés ghens qu’aviant alors la créyance et l’raspect !
Avec beun dau couraghe , au branle dés batours
Lés femmes dau villaghe se mouviant au lavour !
Huchant a pien gosier por couvrir de z’eu voés
Les martias de la forghe cougnant darriere lés boés

2eme coubiet

L’ouvraghe teurminé y partajhiant z’eu pain
Assembyiés por mangher entre émis et vouésins
Tout au long dau bourlot o l’tait la boune himeur
Y ne regrétiant pas , y dounniant de bon thieur !
Amprès toutes thiés fatigues o s’fazait dés dans’ries
Y z’étiant in peu lourds et si tant aquenis
Mais y l’viant  la jhambe et tappiant fort dés mains !
O l’avait dans la jhoée dés forces por demain !

Darnier coubiet

Sus lés grousses charrettes on enchargheai  les foins
Lés vendanghes , la tiré se faisiant  à la main
On quenait aux moéssons , et mai aux labouraghes
Tout au long dés seisons et sus tous lés ouvraghes.
On carreusait la tarre,  on aimait thiél endret
aux grandes neus d’hivar s’battant de conte le fret
aux jhors d’été brûlants  abramis de chaleur,
aveuc fideleté, on la  gardait au thieur .

C .Rabistoque

 sans20titre202033.gif

Un commentaire »

  1. Duguet dit :

    Cette femme chante bien mais en français. Elle ne fait pas oublier Ulysse.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

aurore57 |
polo67 |
rwandanostalgie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Oliverchris dreaming of Quebec
| Stutzheim-Offenheim
| dahirafemmesmouridesbayefal...